Insertion professionnelle des jeunes 5/5

Publié le

Insertion professionnelle des jeunes 5/5

 

 Si l’insertion professionnelle est de compétence régionale, notre ville a pourtant fait sa part…

 • En créant des contrats d’apprentissage pour accompagner pratiquement les jeunes apprentis seynois et des emplois temporaires pour les étudiants ;

• En soutenant les entreprises d’insertion, leur confiant la gestion d’espaces verts ou naturels, l’entretien des cours d’écoles ;

 • en rendant obligatoire 5% de clause d’insertion dans les marchés publics et jusqu’à 12% pour le Programme de Rénovation Urbaine de Berthe ;

• En soutenant le Bureau d’information jeunesse intégré dans la Maison de la jeunesse ;

 • En soutenant la logistique de la Préparation Militaire Marine et du bureau des métiers de la Défense ;

• En soutenant la Mission Locale et le partenariat accru avec Pôle emploi pour l’organisation de journée d’information, de sensibilisation, de recrutements des jeunes.

C’est, en 2019, le lancement du projet national « Coachs d’insertion par le sport » en partenariat avec l’Agence pour l’Education et le Sport, l’Union Sportive Seynoise, la ligue nationale de PACA de la Fédération Française de Voile. Notre ville fait partie des 5 sites pilotes.

C’est la mise à disposition de locaux pour la formation professionnelle et volontaire des animateurs socio-éducatifs et l’accompagnement à la formation pratique des jeunes animateurs volontaires dans les centres de loisirs et les Espaces Accueil Jeunes

C’est l’accueil de jeunes stagiaires dans les services municipaux.

 C’est le soutien et l’accompagnement à l’agrandissement de l’Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (INSPE) et un partenariat formalisé pour la formation universitaire des cadres de l’animation sociale et éducative municipaux.

C’est grâce à l’accompagnement des associations d’insertion que les publics les plus en difficulté acquièrent ou améliorent leurs savoir-faire et leurs savoir-être, facteurs indispensables à leurs qualifications professionnelles et leur accession et maintien dans l’emploi.

 Et, enfin, c’est une attention continue et un travail partenarial formel avec les structures d’accueil des jeunes mineurs isolés, pour favoriser la nécessaire mixité sociale par des actions socialisantes et intégratives, formatives et qualifiantes.

 A l’heure où nous devons à nouveau faire preuve de responsabilité quant au devenir de notre région, à l’heure où se construisent ici et là des alliances de projets pour une Région solidaire et durable, il est temps de s’engager à ce qu’aucun jeune ne se trouve sans solution à l’issue de cette crise sanitaire sans précédent. Il est encore temps de mobiliser toutes nos forces et d’entendre leurs attentes de justice sociale et environnementale, de démocratie et de sécurité, de culture et de sports, de transports en commun adaptés, de lieux dédiés à la vie sociale, de formation qualifiante et d’emploi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article